Art et Créativité

À Damanhur tout le monde se découvre être des artistes

L'Art du Peuple
Les Arts

Les Arts pour une renaissance de l'Humanité

À Damanhur, les artistes qui créent des fresques, des vitraux, des mosaïques, des sculptures et d'autres choses encore, travaillent souvent ensemble sur la même œuvre. Grâce à cela, ils ont développé la capacité de s'entraîner réciproquement sur leurs travaux, comme il arrivait dans les anciens ateliers de la renaissance. Combien elle nous plaît la Renaissance, avec sa conception de l'individu global, un peu savant et un peu artiste, un peu politicien et un peu philosophe ! Chaque artiste garde aussi son propre domaine de recherche personnel qui se réalise dans des œuvres où il peut exprimer sa propre et unique sensibilité artistique.
L'atelier de sculpture est né en 1983, lorsqu'un habile potier toscan guida plusieurs élèves dans la création des premières statues : elles ne correspondaient pas aux canons du nombre d'or, mais l'enthousiasme généré par ces premières expériences a donné vie aujourd'hui à un atelier important, où les œuvres en céramique et en « pierre jeune » (technique expérimentée par ce potier) suscitent l'admiration de tous les visiteurs !
Presque tous les citoyens damanhuriens se sont essayés dans le théâtre, en écrivant et interprétant des spectacles inspirés de valeurs et sentiments partagés. Il y a eu des moments collectifs très intenses et émouvants où, entre public et acteurs, il était difficile de savoir qui étaient les plus impliqués.
La musique et le chœur, qui est composé aujourd'hui de 30 personnes, se sont transformés et agrandis au cours de ces derniers 35 ans. Il y a toujours l'espace pour l'expression de divers genres de musique. Par exemple, il y a des musiques qui inspirent à la méditation, d'autres plus dynamiques et rythmiques ; il y a des chœurs et solistes, des musiques instrumentales, des chansons populaires et même des concerts « inter-espèces » où les êtres humains et les plantes jouent ensemble, comme dans la Musique des Plantes.

Une histoire longue et amusante

L'Art dans le quotidien, un jeu créatif constant

L'art est enraciné depuis toujours dans l'histoire de Damanhur. En 1978, Damanhur n'était pas encore habitée qu'on décorait déjà les parois et le plafond de la première salle des Temples de l'Humanité : c'est ainsi que sont nés les premiers ateliers de vitraux, de mosaïque et de peinture.
Depuis, les ateliers artistiques ont un rôle fondamental dans le développement des Temples : plusieurs citoyens expérimentent leurs talents et, jour après jour, affinent un nouveau style qui rend plus précieuses les salles des Temples. Pendant ce temps, le premier groupe de théâtre mettait en scène les premiers spectacles, inspirés des valeurs et principes damanhuriens.
L'an 1983 est fondamental : le « Jeu de la Vie » et le « Voyage » révolutionnent la manière de vivre à Damanhur et nombreuses petites et grandes activités artisanales commencent à produire des objets utiles pour le quotidien, des chaises, des meubles, des tissus, des vêtements, des chaussures – avec le but de créer un style original capable de caractériser la vie de tous les jours.
Mais l'expérience qui représente au mieux ce qui fait de tous les Damanhuriens des artistes est la « Guerre d'Art », un événement qui s'est déroulé pendant les années 80 à plusieurs reprises. Tous les citoyens, partagés en groupes, se défièrent dans des compétitions créatives pour réaliser des œuvres sur tous les territoires de Damanhur, destinées à devenir un patrimoine commun. Une « guerre » qui ne détruit pas mais qui, au contraire, construit des choses destinées au plaisir de tous, ouverte à la participation des amis et visiteurs, un message de paix, d'inspiration et de joie, qui permet de rechercher et d'explorer des parties de soi-même, à travers un amusant défie créatif.