Recherche et Expérimentation

Recherche et expérimentation : une manière de concevoir la vie

La Selfica
Science et Spiritualité

Énergies aux confins pour une expérimentation extraordinaire

La science contemporaine a démontré qu'à la base de la matière il n'y a rien de matériel, mais des interactions entre des énergies qui sont constamment reliées entre elles selon le principe de résonance. Au niveau quantique, les atomes ne sont pas composés de particules physiques mais de vortex d'énergie en relation entre eux. Tout ce qui existe dans l'univers est connecté à l'intérieur du même champs d'énergie. De plus, tout être vivant et tout objet matériel existant dans l'univers émet et reçoit de l'énergie, en entrant en relation avec les autres et l'environnement.
Les énergies présentes dans les « Selfs » sont des forces vivantes «aux confins» qui peuvent vivre dans différentes dimensions. La construction d'une structure selfique est comme mettre à disposition un « corps » qui sera utilisé par la Self même : l'intelligence de la Self est cette énergie spéciale qui gère la partie physique de la structure. L'interaction d'une Self avec les individus est toujours basée sur un avantage réciproque : pour cette raison les Selfs peuvent être considérées des symbiotes spécialisés.
La Self sélectionne les conditions les plus utiles pour la vie physique ou pour le développement des potentialités de la personne, en se reliant à son champ énergétique à travers les « microlignes », c'est-à-dire les lignes d'énergie du corps. L'énergie « intelligente » de la Self sélectionne, harmonise et amplifie les fréquences énergétiques les plus utiles pour remplir la fonction pour laquelle elle a été construite.
En échange, l'intelligence selfique bénéficie d'une expérience intéressante du fait de pouvoir participer à un champ d'espace-temps caractérisé par une relation différente des lois par rapport à celui d'où elle provient. La plus grande structure selfique de la planète Terre est accueillie dans les Temples de l'Humanité, la grande œuvre d'art souterraine bâtie par les Damanhuriens.

Des expériences avec les Selfs

Un objet vivant qui vibre sur votre fréquence

La Selfica est un domaine en constante expérimentation. Au cours de plusieurs années de recherche, on a sélectionné les « formes bases » qui aujourd'hui sont réalisées et commercialisées par l'atelier Sel-Et. D'autres structures, diverses au niveau de la complexité et de leurs fonctions, sont utilisées pour des expérimentations dans plusieurs domaines, du bien-être à l'augmentation des perceptions, du développement des potentialités individuelles au contact avec des forces d'autres dimensions.
Plusieurs Selfs sont personnelles – en particulier toutes celles qui peuvent être portées comme des bijoux – parce qu'elles entrent en résonance avec la fréquence énergétique de ceux qui les utilisent et, par conséquent, elles ne sont plus efficaces sur les autres individus. Normalement les Selfs se mettent en syntonie avec la personne dans une demi heure environ, simplement en les portant de manière adéquate. Dans quelques cas, au contraire, les Selfs doivent être reliées à la personne en utilisant le nom et la date de naissance.
Justement parce que chaque Self s'adapte au champ énergétique de celui qui la porte, il arrive souvent que les Selfs qui sont portées régulièrement changent de forme au cours du temps. Ceci est le signe qu'elles fonctionnent parfaitement et c'est une « trace » du champ énergétique personnel.
Un autre domaine de recherche relié à la Selfica est celui de la « peinture selfique ». Par cette technique artistique les énergies « intelligentes » sont diffusées à travers des formes bidimensionnelles basées sur le signe et sur la couleur. Dans les peintures selfiques les métaux utilisés par la Selfica « traditionnelle » sont traduits en couleurs et les trois dimensions utilisées normalement sont réduites à deux.
Les peintures selfiques, dont une extraordinaire exposition permanente existe à la Galerie d'Art Niatel à la Damanhur Crea, restent actives grâce à la lumière et à l'attention de ceux qui les observent. Les couleurs, les formes et les symboles sont vivants, animés et en transformation continue. Ils transmettent des signaux et des informations dans l'environnement et vers les bénéficiaires. Les clefs de lecture sont données par la combinaison exacte entre la forme et le titre qui enrichit l'image avec la poésie de la parole, capable de toucher profondément le cœur, l'esprit et l'âme.