Vision Spirituelle

Un chemin pour éveiller notre propre étincelle divine

Magie et Théurgie
Le langage du Rituel

Un système pour communiquer avec toute forme de vie

Depuis toujours l'humanité a essayé de communiquer avec les forces divines et naturelles. À partir de la mythologie des panthéons classiques jusqu'aux représentations littéraires sur le royaume des esprits de la nature, il s'agit bien de manifestations de notre désir d'échanger avec ces intelligences. À Damanhur, le dialogue avec ces forces est appelé « magie ». La Magie n'est pas le fait d'accomplir des choses extraordinaires ou de bouleverser toutes les lois de la nature, mais elle signifie savoir se mettre en harmonie avec les lois universelles de la vie et avec toutes ses formes. L'École de Méditation est appelée école « initiatique » parce qu'elle garantit, d'une façon rituelle, le contact avec des forces solaires et positives, choisies en tant qu'alliées sur le chemin d'éveil de l'étincelle divine contenue en chacun de nous.
Le rituel est un langage qui prend forme au fur et à mesure, grâce à l'utilisation constante, répétée - et renforcée de la volonté – d'un gestuel, de pensées et paroles, afin d'obtenir des effets tantôt sur le plan matériel, tantôt sur celui énergétique. Dans la philosophie spirituelle damanhurienne, la prière est le renforcement de la pensée pour approcher un résultat, et pour ce qui concerne la dimension divine, on parle de connaissance et conscience plutôt que « d'imploration » ou de « grâce ».
Dans la spiritualité damanhurienne, tout est une occasion à la réflexion et à la recherche, même le domaine concernant le contact avec les forces de l'écosystème spirituel : rien se base sur des certitudes dogmatiques mais plutôt sur une attitude de recherche continue et sur le résultat de nos propres expériences. Le rituel, la méditation, l'alchimie sont simplement des façons pour explorer les mystères de la vie, pour mieux comprendre quel est notre rôle dans l'univers et pour essayer de se développer chaque jour, en agrandissant le champ de notre perception et sensibilité.

Écosystème spirituel

L'énergie divine partagée en diverses formes

Dans la vision philosophique damanhurienne le champ de l'Existant comprend plusieurs univers. Celui où nous habitons est caractérisé par différentes formes de vie et matières, et par l'interaction de ces formes avec le temps. Le déroulement du temps n'est pas linéaire du passé, au présent et au futur mais, au contraire, il se bouge dans une géographie complexe qui prévoit la simultanéité de temps et d'univers parallèles, comme les théories de la physique quantique ont supposé.
L'hypothèse de base est que la vie dans cet univers et toutes ses manifestations, a pris origine de la même matrice divine : une énergie plus grande que l'univers même qui, pour entrer dans le monde des formes, a dû se fragmenter en plusieurs forces plus petites. Quelques unes parmi elles ont une formes physiques, d'autres non.
À Damanhur cette force est appelée « Divinité Primaire Homme », et toutes les manifestations de son essence sur les plans subtiles forment ce qu'on appelle : « écosystème spirituel ».
Au cours des millénaires, l'humanité a ressenti la présence de plusieurs et différentes forces, en apercevant la grandeur. Ainsi naissent les panthéons dont nous parle l'histoire, incluant les grandes religions contemporaines.
Des fragments plus petits de cette source primaire sont les esprits de la nature, présents dans les légendes et dans les traditions des différents peuples et cultures, sous la forme d'habitants des forêts, des sources et des clairières.
Aussi les plantes et les animaux sont des manifestations de la même nature divine. Quelques créatures, parmi lesquelles les êtres humains, sont des « formes-pont », c'est-à-dire des êtres capables d'approcher le plan matériel avec celui spirituel, en tant que porteurs d'un fragment de l'étincelle divine qui, une fois éveillée, peut unir les divers plans de l'existence.
Le rapport entre les êtres humains et les dieux est conçu comme une alliance, plutôt qu'une soumission, grâce à la même nature divine qui les imprègne.
Dans la vision philosophique damanhurienne, l'évolution de l'humanité est reliée à l'évolution de ses divinités (et vice-versa), ainsi qu'à la vie des espèces animales et végétales et de la planète entière. À Damanhur il n'y a pas de séparation dans la conception de l'évolution spirituelle mais, au contraire, une profonde union entre les divers aspects de l'existant, tout en respectant les différences qui caractérisent toute forme de vie.
À Damanhur, la vision idéale de la relation entre les êtres humains et les divinités, est représentée par la « Triade ». À l'intérieur de la Triade, les divinités de tous les peuples de la planète, depuis longtemps séparées et en conflit, sont reliées entre elles en totale harmonie. Celles qui ont des mythes et des caractéristiques semblables sont unies les unes avec les autres, pour créer une nouvelle alliance planétaire entre les forces divines et l'humanité ; capables d'éveiller les consciences et d'unir les êtres humains, plutôt que de les séparer au nom de croyances différentes.

L'Oracle

Divinisation lors de la pleine lune

Tous les soirs de pleine lune, le Temple Ouvert de Damjl célèbre le rituel de l'Oracle. Comme on le sait, la période de la pleine lune est un moment propice à la médiumnité personnelle qui permet de recevoir des intuitions, des idées et des réponses de la part des «Forces divines» qui sont ouvertes et communiquent avec nous durant la pleine lune. Cela offre une condition où chacun peut être particulièrement réceptif aux messages et aux indications qui viennent de l'écosystème spirituel. Ceux qui assistent à l'Oracle peuvent le faire en tant que spectateurs mais aussi saisir l'ouverture à la synchronicité qui est provoquée par la pleine lune. En particulier, l'Oracle de Damanhur, est relié aux oracles et traditions divinatoires du passé - qui ont fait l'objet de recherches approfondies par le groupe qui conduit et est impliqué dans ce domaine - dans le but de créer un pont entre notre sphère matérielle et les diverses ramifications de futurs possibles. L' Oracle est une sorte d'antenne entre notre dimension et des réalités plus expansées et apparemment éloignées. Il est une prospection dans le temps, à travers lequel il est possible de recevoir des signes et des instructions sur le déroulement de notre chemin de développement, ainsi que des choix personnels et collectifs. D'une phase de la lune à l'autre il est possible de formuler une question aux Forces de l'Oracle en la remettant au groupe de "Pythies", qui s'occupe de la médiumnité et qui élaborera une réponse spécifiquement dédiée à la personne qui l'a demandé. La réponse est écrite sur une "feuille" et donnée lors de la célébration du rituel de l'Oracle. Cette célébration a lieu dans un espace public en plein air avec la participation de nombreux Damanhuriens et les invités qui souhaitent assister, accompagnée par les sons rythmiques des musiciens et des mouvements de la Danse Sacrée.

Alchimie

Un chemin traditionnel vers la transformation de soi

Les langages rituels pour communiquer avec les forces de la nature peuvent être nombreux. L'alchimie est une des techniques dont Falco Tarassaco, le fondateur de Damanhur, a donné une vision originale, reliant les « forces vivantes » aux « forces éteintes ». Les forces vivantes sont liées aux émotions et à l'expérience des individus, tandis que les forces éteintes sont liées aux éléments de la nature. On n'utilise jamais des queues de grenouille ou des ailes de chauve-souris, pas seulement parce qu'elles sont difficiles à trouver mais aussi parce qu'il faut distinguer la réalité de la fantaisie, même dans une terre enchantée comme celle de Damanhur.
À Damanhur le concept d'alchimie entraîne tantôt la transformation de l'individu, tantôt la transmutation de la matière, par le mélange conscient de différents éléments : chimiques, naturels, expérimentales. L'alchimie damanhurienne agit à travers les émotions, les souvenirs, les pensées de l'individu, par des exercices et des expérimentations continuelles. Le but est de toujours créer les conditions favorisant le développement personnel.
On utilise des instruments préparés, des circuits en pierre, la récolte d'éléments purs (air, eau, terre, feu) afin d'opérer un contact entre les entités naturelles et le temps. Ce dernier, selon la conception damanhurienne, ne se déroule pas d'une manière linéaire, du passé au présent et au futur mais selon une géographie complexe qui prévoit la simultanéité des temps et d'univers parallèles. L'alchimie est pratiquée tantôt individuellement tantôt d'une manière collective parce que, selon la tradition damanhurienne, l'échange et le partage de la recherche des différents groupes aident à élargir la vision personnelle.
Falco Tarassaco a toujours mis ses connaissances à disposition de tous ceux qui voulaient approfondir les sujets et les recherches conduites par lui, y compris celles sur l'alchimie, à travers les cours et les écoles de la Damanhur University.