Vision Spirituelle

Un chemin pour éveiller notre propre étincelle divine

Physique Spirituelle
Enquête sur la Réalité

Observer la réalité à la lumière des lois universelles

La Physique spirituelle observe les mécanismes qui règlent la vie, les événements et tous les éléments qui participent à l'existence de cet univers à travers la vision mystique et la recherche personnelle. La méthode d'exploration des principes et des lois utilise l'exercice de nos propres sens et de nos propres facultés : chaque chercheur étudie et expérimente, applique et corrige, ouvre de nouvelles frontières permettant la compréhension de la réalité qui nous entoure.
La Physique spirituelle naît à travers un processus dialectique, à l'intérieur de la réalité de Damanhur, son langage est dynamique, en évolution constante et revu régulièrement. Les Damanhuriens se rencontrent souvent pour discuter et revoir ensemble leurs hypothèses et découvertes.
De temps en temps se dégagent aussi d'autres interprétations de ces mêmes principes avec un point de vu différent, et de ce débat naissent alors d'autres idées de réflexion. Parmi les sujets principaux, il y a la cosmologie, la physique de l'espace-temps, la structure de la matière et les lois qui soutiennent l'univers.
Des recherches sur la Physique spirituelle naît la technologie utilisée pour intervenir sur la synchronicité, sur l'espace et sur le temps, pour intensifier et amplifier nos perceptions et notre sensibilité et pour maintenir la santé de notre corps.
La Physique spirituelle prend en considération : les « systèmes des masses», les interprétations philosophiques, l'écosystème subtil et l'individu dans sa complexité physique, énergétique et spirituelle.

L'Univers des Formes

Notre univers, caractérisé par la forme et le temps

La Physique spirituelle émet l'hypothèse que le champ de l'Existant est traversé par des Lois Primaires. Ces lois, en se rencontrant dans une variation constante de flux réciproques, génèrent divers plans d'existence, appelés « univers ». Chaque univers est défini aussi en tant que « champs de lois ».
À l'intérieur de chaque univers, les Lois Primaires n'agissent plus mais seulement leur dérivation, que nous appelons donc les Lois Dérivées. Les huit lois qui se rencontrent dans un équilibre paritaire dans notre univers, dit aussi « Univers des Formes », sont:
* Synchronicité
* Atome Unique
* Divinité
* Essence Géométrique
* Matrice Temporelle
* Chute des Événements
* Chaos
* Flèche de la Complexité.
De l'interaction de ces forces fondamentales ressort le Temps. L'Univers des formes est caractérisé par la multiplicité de formes, par leur variété, par la distance entre une forme et l'autre et par l'interaction entre les formes et le Temps. À l'intérieur de notre univers, les mondes où la vie est présente sont reliés par un réseau composé de pensées, d'informations et d'énergie : les Lignes Synchroniques qui ont été un sujet de recherche de la part de Falco Tarassaco dès les premières années de Damanhur. Les Lignes Synchroniques de la Terre forment un système de dix-huit lignes principales et nombreuses lignes mineures. Damanhur et les Temples de l'Humanité sont bâtis au croisement de quatre Lignes Synchroniques.

Le Temps en tant que Réservoir

Le Temps est un royaume naturel, avec de nombreuses ramifications

La Physique spirituelle considère le Temps de deux point de vue principaux : comme une séquence d'événements, connectés entre eux grâce à la cause à effet, et comme un « territoire » où tous les événements sont présents et contemporains, et où la loi de cause-effet n'agit plus.
Dans le premier cas, l'idée de passé-présent-futur a un sens, comme nous avons l'habitude de faire, la percevoir selon une logique linéaire. Dans le deuxième cas il existe un « présent éternel », dans lequel peuvent se tordre des séquences infinies d'événements possibles. Les deux hypothèses ouvrent à une séries de développements importants qui amènent à l'élaboration de théories complexes sur le Temps et sur l'exploration du tissu espace-temporel.
De plus, le Temps n'est pas simplement « quelque chose qui se déroule » mais est un élément doué de caractéristiques spéciales, selon les paramètres du poids, de la densité et de la température. Grâce à ces caractéristiques, le Temps est un véritable « réservoir d'événements » qui, uni à l'espace, rend possible la torsion des événements.
Le Temps est considéré par la Physique spirituelle comme un véritable royaume naturel. À côté du royaume minéral, végétal et animal, il existe donc un « royaume temporel » : un écosystème intelligent qui interagit avec les royaumes spatiaux, selon des lois spécifiques. Dans le royaume temporel se développent diverses et parallèles branches du temps, des aires où le temps s'écoule de façons différentes, etc... il est possible de connaître et d'agir sur le royaume temporel par la technologie des « graines temporels », dont la « culture » rend possible l'orientation de flux d'événements, le déclenchement de nouvelles séquences et la modification des effets du passé sur le présent... Et finalement, il est possible d'envisager une théorie sur les voyages dans le temps, un défi qui a toujours passionné les chercheurs damanhuriens.

La Structure de l'Âme

Nous sommes des êtres complexes existants sur différents plans

Selon la Physique spirituelle l'être humain existe sur divers plans : physique, énergétique et spirituel. En effet, à côté du corps physique, est présent une complexe et subtile physiologie dans laquelle agissent les corps énergétiques, l'aura vitale, le système des microlignes, les chakras (appelés « adonajba » par les Damanhuriens) et nombreux d'autres organes subtiles qu'il est important de connaître.
Notre structure d'âme est aussi une réalité complexe : à l'intérieur de nous il y a plusieurs personnalités qui s'expriment chacune par ses propres caractéristiques, visions, exigences, idiosyncrasies et passions, comme de véritables individus.
Une sorte de micro-communauté intérieure qui doit s'accorder, s'harmoniser dans toutes ses parties, afin que nous puissions vivre avec sérénité et équilibre notre vie !
En plus, chaque être humain hôte une étincelle divine, une dérivation de la nature spirituelle qui unit toute créature de l'univers. Cela permet à l'être humain de devenir une créature-pont, c'est-à-dire capable d'approcher le plan matériel à celui spirituel. Devenir conscient de notre propre étincelle divine signifie accomplir un chemin d'évolution.
Au moment de la mort, tandis que le corps physique et les corps énergétiques se dissolvent, la structure de l'âme demeure et atteint le Seuil, une dimension dans laquelle, sans la présence du temps, les différentes personnalités attendent l'opportunité d'une nouvelle incarnation.
L' « illumination » et la « métamorphose » représentent les buts de l'être humain, dans son chemin vers l'éveil et la prise de conscience de sa fonction dans l'Univers.