Vivre en Communauté

Une Fédération d'éco-communautés spirituelles

L'Économie et le Travail
Le Système Économique

Une grande propriété collective appartenant à tous les citoyens

Durant les quarante années de sa fondation, le système économique de Damanhur a changé plusieurs fois. Pendant les dix premières années, le choix fait par tous les citoyens était celui de partager les entrées économiques personnelles, en les versant dans une caisse commune pour acquérir des terrains et des maisons. Cela a permit la création des bases pour le développement de la communauté et le début des travaux des Temples de l'Humanité.
Après cette première et indispensable phase, on choisit de retourner à gérer totalement ses propres ressources économiques. De cette manière, chaque personne fut stimulée à exprimer son propre potentiel.
Aujourd'hui Damanhur est une grande propriété collective, gérée par tous les citoyens. Chaque communauté est administrée comme une vraie famille, où ceux qui travaillent participent aux frais, soutiennent ceux qui sont en difficulté, et, selon les possibilités de chacun, les projets de la Fédération, comme par exemple, l'École et les Temples de l'Humanité, etc...
Pour rendre possible la propriété collective de tout le patrimoine immobilier de la Fédération, les damanhuriens ont réalisé une coopérative d'habitations, la « s.c. Atalji », qui détient les terrains et les maisons de la Fédération. Au cours du temps, le patrimoine s'est agrandi grâce aux investissements de la coopérative – l'acquisition de nouvelles propriétés et la restauration des vielles maisons – et aussi grâce aux parts versées par les sociétaires, qui sont les citoyens mêmes. Tout Damanhurien peut enlever sa propre part dans le cas où il veut quitter la citoyenneté ou en cas de nécessités imprévues. Une autre coopérative, la « s.c. Punto Verde », détient les structures et les terrains où sont gérés les activités agricoles et les élevages.

Le « Credito »

Un système de monnaie complémentaire, parallèle à l'Euro

Le « Credito » est le système de devise complémentaire de Damanhur et il a le but de développer une nouvelle forme d'économie fondée sur des valeurs éthiques de coopération et solidarité. Il a une valeur idéale importante et il a été réalisé pour porter l'argent à sa signification originaire : être un moyen pour faciliter l'échange, fondé sur un accord entre les parties. Pour cette raison, il s'appelle « Credito » (Crédit) : pour nous rappeler que l'argent n'est qu'un moyen à travers lequel on se donne du « crédit », c'est-à-dire de la confiance. Grâce à ce système de devise, les Damanhuriens souhaitent rendre noble le concept d'argent, en ne le considérant pas comme un but mais seulement comme un instrument fonctionnel pour les échanges entre les personnes qui partagent des idéaux.
En termes techniques, le Credito est une unité de compte fonctionnel, actif à l'intérieur d'un circuit prédéterminé et prédéfini. Aujourd'hui le Credito a la même valeur que l'Euro. En respectant les lois italiennes et les obligations administratives des opérateurs intéressés, les achats dans toutes les activités économiques présentes à Damanhur prévoient et favorisent la circulation du Credito comme échange interne. À leur arrivée à Damanhur, tous les visiteurs et les amis peuvent convertir leur argent aux Welcome Office ou dans les distributeurs prévus. Ceux qui ne sont pas utilisés peuvent être convertis de nouveau en Euro.
La pièce de monnaie en argent de 50 crédits, équivalent à 50 euro, a obtenu le prix « Burin d'Or 2006 », par le « Red Exhibitions Italia » et par la revue « Graph Creative » pour son design et sa réalisation.

Les Activités

De nombreuses activités dans différents domaines professionnels

Les Damanhuriens ont réalisé de nombreuses activités qui opèrent dans les domaines de l'art, de l'artisanat, des énergies renouvelables, de la construction, de l'alimentation, de l'édition et beaucoup d'autres encore. Le dénominateur commun entre toutes les activités de Damanhur est la vision du travail en tant qu'instrument de raffinement spirituel et d'offrande de soi-même aux autres à travers les œuvres, la dimension créative et le choix de matériaux et de procédures durables.
La plupart des activités se trouvent au centre « Damanhur Crea », né d'un ancien établissement d'Olivetti à Vidracco. C'est justement à Adriano Olivetti qu'on a dédié le Centre des Congrès de la Damanhur Crea, pour souligner l'analogie avec sa vision inspirée d'entrepreneur.
Les entreprises créées par les Damanhuriens s'adressent non pas seulement aux citoyens de la Fédération mais aussi à un large public qui apprécie la qualité et la variété d'initiatives dans un village vert de la Valchiusella. En fait, la présence de tant d'activités est fondamentale pour la qualité de l'environnement parce que, grâce à elles, toute la population locale peut bénéficier de nombreux services : une polyclinique, un magasin d'alimentation biologique, un restaurant biologique, des ateliers d'art et d'artisanat, un coiffeur, des activités de bien-être et beauté. Les employés qui travaillent à la Damanhur Crea sont principalement des Damanhuriens mais il y a aussi des collaborations avec des entreprises, des professionnels et des artisans locaux. Nombreux citoyens damanhuriens travaillent à l'intérieur de ses activités, d'autres travaillent pour des bureaux professionnels, des écoles, des entreprises, des hôpitaux et dans les différentes institutions présentes aux alentours.