Vivre en Communauté

Une Fédération d'éco-communautés spirituelles

L'Éducation
La Naissance

Préparer le corps et l'esprit à accueillir une nouvelle vie

Se préparer à la naissance signifie prédisposer le corps et l'esprit à accueillir une nouvelle âme. Accueillir un nouveau né est un événement sacré pour lequel les parents et la communauté doivent être prêts, pour cette raison on demande à tous les Damanhuriens de choisir avec conscience de devenir des parents, en partageant avec les autres leur décision. L'accueil doit être bien préparé et on doit tenir compte de plusieurs choses : allant des lieux jusqu'aux choix des parrains qui représentent un soutien spirituel et pratique pour les futurs parents et le nouveau né. Ceci est la signification damanhurienne de la « programmation des naissances ».
L'arrivée d'un enfant est toujours une fête qui implique tout le monde, tantôt quand il est choisi, tantôt quand il arrive d'une manière imprévue !
La grossesse est vécue comme un moment naturel, pendant lequel la femme fait une expérience extraordinaire. Depuis le moment de la conception l’enfant est très sensible à tout ce qu'il perçoit. Pour enrichir les émotions de la mère et ses premières expériences dans l'utérus, on utilise l'art dans les Temples de l'Humanité et le contact avec le Monde Végétal, à travers des circuits dans la Forêt Sacrée. En plus, toutes les mères enceintes pratiquent le yoga, le stretching, le chant, la danse. Les pères, s'ils le désirent, partagent toutes ces activités.
Généralement, lorsque les conditions physiologiques le permettent, on choisit l'accouchement à la maison : pour la femme qui s'est bien préparée, l'accouchement représente le point culminant d'un processus de transformation à vivre intimement, tandis que pour le petit enfant le fait de naître dans un environnement accueillant est la meilleure manière d'approcher le monde.
Après la naissance, une cérémonie de bienvenue se déroule, une fête collective accompagnée de musique et danse, pour célébrer la bienvenue au nouveau né.

L'École

L'enfant est placé au centre du parcours à l'école

Il n'existe aucune civilisation, identité et culture, sans forme d'éducation.
L'École Familiale de Damanhur est née en 1985, grâce à l'initiative de quelques parents, pour suivre directement l'éducation, aussi du point de vue scolaire, des enfants entre 0 et 14 ans. L'Association de Promotion Sociale « Damanhur Education » a été créée pour offrir ce genre de service qui inclut un curriculum aligné avec tous les programmes éducatifs ministériels. L'Institut National de la région effectue les vérifications didactiques et les examens à la fin de l'année de tous les élèves.
La vision damanhurienne met l'enfant au centre du parcours éducatif. Au-delà des programmes ministériels italiens, il y a de nombreuses activités en lien avec l'expression, le contact sensible avec la nature et avec l'expérimentation pratique dans divers domaines, comme par exemple l'art et l'écologie.
Les élèves travaillent souvent en groupe d'âges différents, afin de favoriser les habilités et le soutien réciproque ; chaque groupe a un éducateur de référence avec lequel les autres enseignants collaborent. Parmi les Damanhuriens il y a plusieurs enseignants et éducateurs.
Toutes les fois qu'il est possible, les élèves et les enseignants voyagent ensemble dans divers endroits en Italie et à l'étranger, afin de voir directement ce qui autrement ne serait que virtuel, pour connaître le monde et en faire l'expérience de façon autonome.
L'École participe activement à des campagnes de sensibilisation sur l'environnement et sur la solidarité. Les élèves ont soutenu la construction d'une école à Mancarroncito, une île du Nicaragua, par l'intermédiaire de l'ONG « Re.Te ». Depuis des années ils sont en contact avec des activistes de Greenpeace et ont été accueillis au Rainbow Warriors à l'occasion de son accostage au port de Gênes.

La Communauté des Jeunes

Une communauté de jeunes autonomes et responsables

En 2007, un groupe de jeunes adolescents ont donné vie à la communauté de « Milte », dite aussi « Casa Ragazzi » (Maison des Jeunes), où des garçons et des filles de l'âge de 15 ans jusqu'à 23 ans participent. Ces jeunes ont initié l'expérimentation de vivre ensemble sans adultes, avec un grand sens des responsabilités et de l'autonomie. Tous ensemble ils se soutiennent réciproquement à la responsabilité personnelle, en gérant tous les aspects de la vie quotidienne : faire les courses, cuisiner, nettoyer, administrer l'économie, etc...
La communauté de « Casa Ragazzi » continue et est un succès solide. Elle se trouve dans la zone principale de Damanhur, en contact avec les autres communautés. Les mineurs peuvent y participer, à partir de la deuxième année d'école secondaire, avec l'accord de leurs parents.
Les jeunes de Damanhur fréquentent l'École damanhurienne jusqu'à la fin du Collège et ensuite ils vont au Lycée publique. Pour différentes raisons, ce passage représente un grand changement dans leur vie. Pour faciliter cette transition, ils peuvent entrer dans la communauté des jeunes après la fin de la première année du Secondaire. Naturellement, s'ils le souhaitent, les enfants peuvent continuer à vivre avec leurs parents. Au-delà de s'occuper des diverses nécessités quotidiennes, la règle principale est celle d'avoir des bons résultats à l'école : lorsque les résultats ne sont pas suffisants, les jeunes reviennent dans la communauté de leurs parents. Toutefois, le soutien qu'ils ont, fait que ces conditions soient extrêmement rares.