Vivre en Communauté

Une Fédération d'éco-communautés spirituelles

Les Damanhuriens
La Diversité

À Damanhur la diversité des individus est valorisée

Vivre en communauté avec des personnes qui proviennent de cultures et expériences diverses est une occasion de grands enrichissements. On peut arriver à Damanhur ravi par une idée mystique, fasciné par la dimension sociale, actif dans la défense de la nature ou pour mille autres raisons qui, par la suite, s'harmoniseront avec celles des autres. Il y a ceux qui arrivent avec l'idée d'en faire un choix de vie et ceux qui désirent vivre une expérience intense, mais limitée à trois mois à travers le projet « New Life ».
Le défi de rendre harmonieuse la coexistence de tant de personnes venant de différentes cultures est passionnant et demande à chaque individu la constante capacité d'adaptation et beaucoup, beaucoup d'humour ! Les ingrédients pour créer une communauté stable et en constant développement, capable de se renouveler et de créer une forte cohésion entre les personnes, sont nombreux et très importants, mais ceux fondamentaux sont l'amour, le respect et la solidarité réciproque.
La conscience que chacun peut offrir quelque chose d'unique et précieux aux autres et que nous faisons partie d'une seule essence, une seule famille qui s'appelle Humanité, est la flamme qui réchauffe et relie les cœurs de tous les Damanhuriens. Pour cette raison, tous les Quatre Corps de Damanhur ont pour but celui de donner les instruments utiles pour se connaître soi-même et les autres, et de donner libre expression aux caractéristiques et aux talents individuels.

Les Citoyens Résidents

Le cœur de Damanhur est représenté par ses citoyens résidents

Les citoyens qui choisissent la formule communautaire, les citoyens « A », habitent dans des grandes maisons familiales où vivent de 10 à 25 personnes. Dans cette habitation il y a des couples, des enfants, des célibataires et des personnes âgées, pour permettre l'échange d'expériences entre les différents âges. Chacun a son propre espace personnel et partage avec les autres les endroits communs, comme la cuisine et les salles de rencontre.
Chaque Damanhurien choisit où et avec qui il veut vivre, selon sa nature et ses exigences. Les enfant vivent avec leurs parents mais chaque citoyen se sent responsable de leur bien-être et il est impliqué dans leurs soins et moyens de subsistance. Pour les personnes plus âgées qui vivent dans la famille, on a disposé des espaces adaptés aux exigences de chacun, pour leur permettre de vivre avec les autres.
Le partage se manifeste dans plusieurs aspects de la vie et lors de divers moments : dans les rencontres hebdomadaires de famille, où l'on donne et reçoit soutien et échange, où l'on prend des décisions et on développe des projets ; dans l'administration de la communauté, lorsqu'on fait face aux frais quotidiens d'alimentation, de location, d'entretien et de gestion de la maison et du territoire, etc... ; dans la répartition des rôles et des fonctions utiles au maintien de la qualité de la vie. Les citoyens A élisent leurs propres représentants qui gèrent diverses compétences, inclus le rôle de chef de famille, appelé « caponucleo » ou « reggente », en charge pour un an. Avec l'adhésion à la citoyenneté A, on peut participer aussi aux activités des différentes associations qui gèrent tant d'aspects de la vie communautaire.
Le lien affectif qui s'établit entre les personnes qui vivent cette expérience est profond et significatif : la solidarité, la confiance et l'acceptation réciproque sont les ingrédients qui permettent le dépassement des conflits, qui sont naturels dans toute forme de vie ensemble, sans oublié l'humour, la gentillesse et le désir d'être bien ensemble !

D'autres Citoyennetés

Les Citoyens « à distance » reliés au rêve de Damanhur

Quand Damanhur fut créée en 1975, la seule modalité de participation était celle de la citoyenneté résidente, appelée citoyenneté « A ». Au cours des années, après la première phase de consolidation des communautés, de nombreuses personnes commencèrent à s'approcher, attirées par la vie et la philosophie damanhurienne, mais pas par l'aspect de la cohabitation dans des familles de plus de 20 personnes. Alors, différents niveaux de citoyenneté furent créés, B, C et D, pour permettre à tous ceux qui ressentaient une résonance avec les principes et l'expérience de Damanhur, puissent trouver sa propre position en harmonie avec les différentes attentes et exigences.
Les citoyens non résidents participent, comme tous ceux qui sont résidents, à toutes les activités spirituelles, artistiques et de recherche. La majorité vit au Canavese, dans le même environnement que les diverses communautés : il y a nombreuses maisons habitées par les citoyens B, C et D, des appartements dans le village ou des fermes dans lesquelles ces personnes vivent seules ou en famille, certaines fois ils créent des groupes plus petits que les communautés damanhuriennes.
Beaucoup d'entre eux participent quotidiennement aux différentes initiatives des communautés, d'autres participent selon leurs possibilités et leurs temps. Cependant, tous ont un lien avec une des communautés et avec les Voies spirituelles qu'ils ont choisies.
Ensuite, il y a aussi les citoyens non résidents qui vivent dans des villes éloignées, en Italie ou ailleurs dans le monde, qui viennent à Damanhur plusieurs fois par an et qui participent à distance selon leurs possibilités personnels. Beaucoup d'entre eux s'engagent dans la création et la gestion de centres et d'ambassades de Damanhur, où les enseignants damanhuriens mènent des cours, des conférences et des séminaires.

La Citoyenneté Temporaire

Pour ceux qui souhaitent essayer l'expérience communautaire

Est-ce que Damanhur vous intéresse mais vous ne voulez pas vous engager pour le moment ? Voulez-vous vivre une expérience de citoyenneté damanhurienne pour trois mois ? Pour cela, nous avons créé la citoyenneté temporaire, c'est-à-dire le projet « New Life ». Il prévoit l'intégration dans une communauté, la participation à la vie quotidienne des citoyens, des cours d'italien et des leçons sur la philosophie, l'histoire et la spiritualité damanhurienne et sur les connaissances transmises par Falco Tarassaco.
Contrairement aux personnes qui viennent à Damanhur comme visiteurs et qui logent dans des structures adaptées pour suivent des programmes organisés par l'Université ou par le Welcome Office, les citoyens New Life ont la possibilité de connaître, de l'intérieur, la réalité damanhurienne : ils participent activement à la vie quotidienne de Damanhur, aux rencontres des citoyens et à tous les moments de choix et de partage.
Pendant ces trois mois, chaque personne expérimente la vie d'au moins deux communautés, afin d'entrer en contact avec le plus de personnes et de voir différentes façons de vivre ensemble.
Accueillir les citoyens temporaires est, aussi, une belle expérience pour les Damanhuriens : rencontrer différentes langues, différentes expériences et cultures, échanger sur les aspects quotidiens comme par exemple la façon de cuisiner jusqu'aux sujets plus profonds comme l'éducation des enfants, le respect de l'environnement, la vision spirituelle, tout cela est une nouvelle source d'enrichissement pour tout le monde.
À la fin des trois mois, les citoyens temporaires retournent dans leur pays d'origine ou, s'ils le désirent, commencent une période d'essai pour devenir citoyens damanhuriens résidents.
Est-ce que vous voulez en savoir plus ? Ici, vous pouvez trouver les réponses à vos questions !
Si vous ne pouvez pas faire le programme de 3 mois, nous avons créé un programme intense de 10 jours : Aminé offrant la possibilité de découvrir Damanhur depuis l'intérieur.