Vivre en Communauté

Une Fédération d'éco-communautés spirituelles

Rôles et Institutions

Une organisation avec des fonctions et des responsabilités

Depuis la fondation de la première communauté, le choix des Damanhuriens est celui d'avoir une structure communautaire bien organisée, avec des responsables élus démocratiquement, une distribution claire des responsabilités et des fonctions. Il est demandé à ces derniers de satisfaire par leurs actions les besoins des citoyens.

« Caponucleo-Reggente » (Coordinateur-Régent)

Chaque nucléo et chaque communauté – la différence entre les deux correspond à la solidité du groupe et aux fonctions qu'il mène vis à vis de Damanhur – élit une fois par an son propre « caponucleo » (coordinateur pour les nucléos) et son propre « reggente » (régent pour les communautés). Cette figure coordonne les activités du groupe : de la gestion de la maison jusqu'à l'économie commune, du groupe humain à la collaboration avec les autres groupes de Damanhur. Le caponucleo-reggente est élu sur la base d'un programme et il n'est pas le « chef » de la communauté : son devoir est celui de stimuler chaque citoyen à être actif, de contribuer par ses actions au bien commun et de coordonner la résolution des problèmes au fur et à mesures qu'ils se présentent. La capacité de déléguer aux autres des charges et d'entraîner tout le monde dans la gestion de la communauté, est considérée comme positive. À la fin du mandat, le « reggente » reçoit une vérification, dite « Procès » pendant laquelle chacun de ses camarades de la communauté exprime sa propre évaluation à travers des petits bouts de bois « noirs » ou « blancs ».

Le « Capitaine »

Les communautés et nucléos animés par des objectifs similaires ou proches territorialement, s'unissent en formant des « régions ». Du point de vue idéal, chaque région se considère comme un vaisseau spatial qui voyage dans l'espace, à la découverte de nouveaux territoires et, pour cette raison, est guidée par un « capitaine ». Au niveau régional, le capitaine a des fonctions semblables à celles que les « reggenti » ont au niveau communautaire ; il est élu avec le même rythme et fait face, à la fin de son mandat, au « Procès » à travers les petits bouts de bois « noirs » et « blancs ». Les Capitaines et les « reggenti-capinucleo » collaborent activement et s'aident réciproquement dans leurs fonctions.

Les Rois Guides

Ils représentent l'organe le plus élevé à l'intérieur de la Fédération. Il s'agit de deux citoyens, avec un mandat renouvelable de six mois, qui représentent le gouvernement central de Damanhur. Toutes les demandes des individus, des communautés, des régions sont adressées à eux ; en se basant sur la Constitution, ils coordonnent la politique générale de Damanhur. Tous les deux ans, les Rois Guides rédigent un document appelé « Lettre d'intentions » qui contient les indications et les programmes pour la période suivante. Cela inspire tous les Damanhuriens, inclus les Rois Guides suivant, même s'il s'agit d'autres personnes. Les Rois Guides sont élus par tous les membres de l'École de Méditation, parce que leur charge est considérée de nature spirituelle, bien qu'elle comprend un domaine social et politique. Exceptionnellement, l'École de Méditation peut indiquer que pour une période déterminée les Rois Guides soient trois plutôt que deux.

Le Collège de Justice

Le Collège de Justice vérifie que toutes les initiatives des autres organismes électifs soient toujours alignées avec les principes de la Constitution. En plus, il occupe la fonction d'arbitrage quand il y a des situations que les citoyens ne sont pas capables de résoudre tout seul. Il est aussi le dépositaire des lois individuelles, c'est-à-dire les normes « ad personam » que tout citoyen peut se donner en tant que lignes directives de son propre développement personnel.